Precioso. Le nom de famille de cet infirmier en dit long. En français, « de grand prix, de grande valeur (pour des raisons sentimentales, intellectuelles, morales) », nous dit Le Petit Robert. Dans sa langue d’origine, qui est l’espagnol, c’est « quelque chose de beau », nous confie-t-il. Nul doute que ce qualificatif s’applique parfaitement à la notion de soin que « Monsieur Rafael », comme l’appellent ses patients, tient en très haute estime. Depuis longtemps, et un peu plus chaque jour, comme nous le démontrent sans conteste son parcours et ses mots.

Un infirmier européen

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de compte? Inscrivez-vous
RETOUR HAUT DE PAGE