ACoordS est l’histoire d’une rencontre entre deux coordinateurs de santé "qui se retrouvent autour de valeurs communes et d’une volonté partagée de proposer aux équipes de soins primaires un appui dans leur structuration et la mise en oeuvre de leurs projets", raconte Louis-François Cooren, cogérant associé de cette structure spécialisée en coordination au sein des ESP, MSP et CPTS. Si un accord-cadre dans la région Grand Est impose aux structures de solliciter exclusivement quatre cabinets pour la rédaction de leur projet de santé, les deux coordinateurs interviennent après la validation du projet par l’ARS et proposent une offre assez complète : audit de la structure et de l’équipe, mise en place d’association et rédaction des statuts, création et gestion de la Sisa, développement des actions territoriales, gestion administrative, relations avec l’ARS ou la CPAM…

Accords Cooren et Jacquot
Charlotte Jacquot et Louis-François Cooren, coordinateurs et cogérants associés d'ACoordS

 

"C’est parfois plus simple pour les équipes de solliciter des prestataires extérieurs car elles n’ont pas à s’engager sur un recrutement. De plus, comme on intervient dans plusieurs MSP, on est confronté à divers sujets qui nourrissent notre expérience et notre panel de compétences", explique le coordinateur qui intervient depuis six ans à la MSP de Revigny-sur-Ornain, devenue l’an dernier l’une des trois maisons de santé universitaires (MSP-U) du Grand Est. Diplômé en droit et politiques de santé en 2010, il enchaîne les expériences : assistant opérationnel de performance dans un groupement  hospitalier de territoire, consultant en efficience dans les hôpitaux, chargé de logistique et de gestion des stocks en pharmacie, technicien de facturation à l’Institut de cancérologie de Lorraine…

Sans parti pris

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de compte? Inscrivez-vous
RETOUR HAUT DE PAGE